Recherche

Je me disperse

Essais & erreurs à la recherche de qui je suis

Tag

Jeudis éducation

Je participe aux Jeudis éducation… le jeudi (enfin pas tous les jeudis mais certains jeudis…)

Grandir dans la cellule familiale élargie

Si vous me suivez ici ou sur les réseaux sociaux, vous n’êtes pas sans savoir que mes relations avec les grand-parents de mes enfants ne sont pas roses tous les jours…

D’un côté, un passé compliqué reste lourd à transcender et la confiance nécessaire est difficile à mettre en place. De l’autre, des valeurs radicalement Lire la suite

Lire et transmettre… en numérique aussi ?!

Papaidi et moi appartenons à la catégorie des « grands » lecteurs puisque techniquement, nous lisons plus de 20 livres par an. Et, en ce qui me concerne, c’est le manque de temps qui me freine, jamais le manque d’envie. Il ne me vient nullement à l’idée de chercher le sommeil avant d’avoir parcouru quelques pages, de partir en vacances sans avoir sous le coude un minimum de 100 pages par jour (qui a dit que ce n’est plus vrai depuis que j’ai des enfants ?!?) ou de prendre le train sans un bouquin dans mon sac…

Je lis de tout avec une prédilection pour les romans : BD, beaux livres, ouvrages de développement personnel, grands classiques, essais, revues en tout genre, livres de recettes, romans graphiques, guides touristiques 😉 et même les prospectus que je ne jette quasiment jamais sans un coup d’œil… Bref, j’aime les mots et j’en ai fait un blog ici (qui manque d’attention mais qui a le mérite d’exister !)

Alors, pour transmettre ce goût à nos enfants, nous n’avons pas vraiment réfléchi : des livres, il y en a dans chaque pièce de notre appartement, en piles, en vrac, rangés parfois, planqués pour certains, sous les pieds du lit pendant mes grossesses et aussi aux toilettes, cela va sans dire 😉 alors MiniJoie les a manipulé très tôt comme tout ce qui passait à sa portée… Elle a d’ailleurs commencé par les manger et certains conservent les traces de ses dents !

Sa bibliothèque de littérature jeunesse a pris forme avant même Lire la suite

Avancer ensemble dans la bonne direction

entraide main dans la main
Source Fabien LE JEUNE

L’entraide, c’est apporter à autrui ce qu’on a et dont il pourrait avoir besoin. C’est aussi recevoir d’autrui ce qu’il a à nous apporter et qui nous manque. C’est donc une histoire de complémentarité et de bienveillance aussi.

Ainsi, éduquer un enfant, c’est l’aider à comprendre la vie, intégrer les codes sociaux, lui donner les clefs du vivre ensemble, l’initier au bonheur. Je me vois comme une ombre bienfaisante qui marche dans les pas de mes enfants pour leur tenir la main dans les moments où ils en ont besoin.

A l’inverse, mes enfants m’aident. Ils m’aident surtout à être une personne meilleure. Avec l’arrivée de ma fille, j’ai découvert Lire la suite

Surveille ton langage !

MiniJoie commence à parler correctement : faire de jolies phrases complètes et utiliser pleins d’adverbes. Oui mais voilà, elle nous imite ! Comme tous les enfants bien sûr mais… mon langage n’est pas toujours châtié :-/

D’ailleurs, les vacances ont débuté sur un constat unanime : MiniJoie dit « ouais » ! Les grand-parents se sont offusqués… Ben ouais, c’est pas très gracieux dans la bouche d’une petite fille bien élevée. J’ai quand même trouvé délicieux de signaler à ma belle-mère qu’elle avait elle-même utilisé ce mot dans la phrase où elle me le faisait remarquer… Silence !

Bref, la miss a donc subi tout l’été : « on dit pas ouais, on dit oui ! » Du coup, elle ne dit plus ni l’un ni l’autre, elle dit « mmmh » 😦 et de toute façon, son langage s’est bien Lire la suite

Restaurer le couple parental

Dans « couple parental », il y a couple. Pour qu’un « couple » fonctionne, il y a plusieurs enjeux : l’intimité n’en est qu’un parmi d’autres… un couple parental s’articule autour de l’éducation des enfants même si les parents sont séparés et que donc, le couple amoureux ne fonctionne plus. Vous l’aurez compris, je ne parlerai pas de sexualité aujourd’hui 🙂

Ces derniers mois n’ont pas été très faciles… J’ai été alitée à la fin de ma grossesse et Papaidi a dû prendre en charge l’organisation de la maison ainsi que les soins de MiniJoie. Puis, Bout2Joie est arrivé en juin et les complications se sont enchaînées. Finalement, 2 mois plus tard, j’ai le sentiment très désagréable d’être la Maman de Bout2Joie et Papaidi le Papa de MiniJoie.

Je m’explique : Bout2Joie pleure beaucoup et ne se calme que dans mes bras (d’accord pas QUE mais le plus souvent quand même…) donc je passe mon temps avec
Lire la suite

Je ne voulais pas d’enfant unique

Est-ce qu’on désire constituer une fratrie qui ressemble à la nôtre ? ou bien carrément faire tout l’inverse ? le résultat se situe certainement quelque part entre les deux…

J’ai un frère… mais beaucoup plus âgé, presque 7 ans d’écart ont créé un décalage que nous n’avons pas (encore ?) su colmater. Pourtant je me souviens que vers ses 18 ans, alors qu’il avait son propre appart, son indépendance, sa vie, il m’a sortie avec ses potes : petite collégienne coincée, d’une douzaine d’année, à l’acné dévastatrice… Je dis merci ! ça n’a pas dû être la meilleure soirée de sa vie… Bref, malgré quelques tentatives de part et d’autre, nous ne sommes pas proches.

Je ne peux pas dire que ça me manque. Je n’ai pas forcément envie de l’être : rapport à sa personnalité peut-être, à sa vie passablement différente de la mienne, au temps qui nous a inexorablement éloignés…

Pourtant, il était très important pour moi de donner des frères et sœurs à mes enfants, peut-être pour compenser ce vide que je Lire la suite

WordPress.com.

Retour en haut ↑