Avoir des enfants, c’est apprendre la tolérance de l’intérieur

Je crois avoir toujours été plutôt tolérante et assez ouverte d’esprit. Tout est dans la nuance… En effet, mon éducation a infiltré en moi tout un tas de préjugés crasses dont je n’avais pas forcément conscience.

Mais le jour où ma fille est née, j’ai été électrocutée par cette idée : je l’aimerai (je dois l’aimer) quoi qu’il advienne.

Et surtout : elle deviendra une personne autonome, différente, unique qu’il me faudra aimer avec toutes ses imperfections et tous mes préjugés.

C’est inconditionnel et infini.

Ce n’est pas comme prétendre qu’on n’est pas raciste parce qu’on a un ami noir.

Ça part des tripes et c’est immense.

Par exemple, elle sera peut-être grosse.

J’ai j’avais une énorme

Lire la suite « Avoir des enfants, c’est apprendre la tolérance de l’intérieur »

T’es qui toi pour me donner des conseils ?

L’air quelque peu hagard de la jeune femme attire le regard dans cette demi-pénombre du couchant. Son chignon retombe sur sa nuque et de nombreuses mèches échappées floutent son visage. Son teint est pâle. Elle est visiblement épuisée.

Elle traîne à son côté un petit enfant.

Elle tente de prendre sur elle, s’arrête, s’accroupit et Lire la suite « T’es qui toi pour me donner des conseils ? »

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑