Avoir des enfants, c’est apprendre la tolérance de l’intérieur

Je crois avoir toujours été plutôt tolérante et assez ouverte d’esprit. Tout est dans la nuance… En effet, mon éducation a infiltré en moi tout un tas de préjugés crasses dont je n’avais pas forcément conscience.

Mais le jour où ma fille est née, j’ai été électrocutée par cette idée : je l’aimerai (je dois l’aimer) quoi qu’il advienne.

Et surtout : elle deviendra une personne autonome, différente, unique qu’il me faudra aimer avec toutes ses imperfections et tous mes préjugés.

C’est inconditionnel et infini.

Ce n’est pas comme prétendre qu’on n’est pas raciste parce qu’on a un ami noir.

Ça part des tripes et c’est immense.

Par exemple, elle sera peut-être grosse.

J’ai j’avais une énorme

Lire la suite « Avoir des enfants, c’est apprendre la tolérance de l’intérieur »

Tout un été sans Facebook – Romain Puértolas

Plongée dans l’absurde.

D’abord, on se retrouve à New York. Pas celui des séries télé, non, un bled paumé de l’Amérique profonde où les téléphones mobiles ne captent aucun réseau.

Le décor est posé.

tout_un_ete_sans_facebookC’est un polar sans aucun doute : une flic mutée pour mesure disciplinaire, un meurtre étrange, un commissariat où l’on s’ennuie et des personnages extravagants.

Pourtant, tout est raconté au 36e degré et je suis restée un peu dubitative tout le long du livre… Il est rempli d’un humour qu’on n’est pas forcé de trouver drôle.

Je me suis accrochée par Lire la suite « Tout un été sans Facebook – Romain Puértolas »

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑