Recherche

Je me disperse

Essais & erreurs à la recherche de qui je suis

Andrea H. Japp – Le brasier de Justice #leCBLdeCleophis

Ce mois-ci j’ai le plaisir de me joindre au Club des Blogueurs Lecteurs de Cléophis.

macaron club blogueurs lecteurs cleophis

Le thème : le plus vieux livre de ma PAL

Alors là, premier challenge !

En fait, je n’ai pas vraiment une PAL. J’ai une liste sous Babelio et quelques livres chargés sur ma liseuse. Je n’ai pas osé aller piocher dans Lire la suite

Publicités

Carte Postale #26 – Ecosse

L’Ecosse au mois d’août, quelle idée !

Pourtant, une parenthèse de fraîcheur qui nous aura fait le plus grand bien : pas de wifi, nuits complètes, grandes balades et fish & chips.

J’avais aussi posé une option sur le soleil radieux mais elle n’a pas été validée :-/

Heureusement, nous ne nous sommes pas laissé décourager par la bruine ou les averses. Nous avons enfilé polaires et parkas et nous avons été récompensés par des paysages sauvages, des châteaux hantés, des cerfs et Lire la suite

La recette de la mère parfaite version 2017

green_smoothie

Éplucher ses légumes (bio), faire un truc avec les épluchures. A minima, les mettre dans le lombricomposteur sur le balcon.

Faire cuire les légumineuses qu’on aura préalablement pensé à faire tremper pendant 12 heures (en boite, c’est beurk !)

Enfourner un gâteau aux légumes et préparer une salade de fleurs (et croiser les doigts pour ne pas être la seule à en manger…)

Renoncer définitivement à se faire livrer des sushis (ou alors, aller les chercher avec ses tupperwares… et ça perd quand même tout son intérêt 😉

Consulter le tableau des fruits et légumes de saison.

Sortir le blender pour un

Lire la suite

Tout un été sans Facebook – Romain Puértolas

Plongée dans l’absurde.

D’abord, on se retrouve à New York. Pas celui des séries télé, non, un bled paumé de l’Amérique profonde où les téléphones mobiles ne captent aucun réseau.

Le décor est posé.

tout_un_ete_sans_facebookC’est un polar sans aucun doute : une flic mutée pour mesure disciplinaire, un meurtre étrange, un commissariat où l’on s’ennuie et des personnages extravagants.

Pourtant, tout est raconté au 36e degré et je suis restée un peu dubitative tout le long du livre… Il est rempli d’un humour qu’on n’est pas forcé de trouver drôle.

Je me suis accrochée par Lire la suite

Citation éphémère #7

La diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres, mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses.

Discours de la méthode (1637)
René Descartes

L’amie prodigieuse – Elena Ferrante

Ce livre est un poison.

amie_prodigieuseJe l’arrache de mes doigts calcinés pour écrire. Puisque seule l’écriture me permet de transcender le mal qu’il me fait.

L’amie de cet ouvrage fleuve, Lila, est une perverse narcissique dans toute sa puissance et sa nocivité. Elle a trouvé dans la narratrice la victime parfaite soumise et ravagée. Elle ne la maintient en état de survie que pour pouvoir continuer à l’utiliser, à la broyer, à piétiner ce qui reste de vivant en elle.

Tous ses actes, toutes ses intentions n’ont pour seul objectif que la destruction des autres. Celle d’Elena en particulier, celle de toutes ses fréquentations en général.

Lina ne se montre douce et câline, enthousiaste et souriante, délicieuse, intelligente que pour mieux les attacher puis les percute violemment de ce pouvoir destructeur incontrôlable.

Je ne supporte pas Lire la suite

Carte postale #25 – Institut Karma Ling (Savoie)

J’ai roulé seule pendant une heure et demi. C’était le week-end de l’Ascension (le meilleur week-end de l’année !) et aussi celui de la fête des Mères. Pourtant je l’ai passé seule, les enfants et leur papa chez leurs grands-parents.

Forcément, j’avais hésité à réserver ce séjour d’initiation à l’enseignement du Bouddha. Je suis retournée sur leur site internet un nombre incalculable de fois, essayant de me figurer l’attitude qu’il faudrait avoir, les vêtements qu’il faudrait porter, les choses qu’on pourrait dire et ne pas dire.

Même si je suis athée (ou plutôt agnostique mais c’est un autre sujet…), la culture catholique s’est imprimée dans ma façon de vivre, dans mes habitudes et mon quotidien, dans ma conception du monde aussi. J’ai séjourné en Asie plusieurs fois mais raccourcis et clichés mis à part, qu’en sais-je ?

Au détour d’un virage en épingle, dans la montagne déjà, ce site somptueux s’est dévoilé : comme un décor exempt de défauts, un stéréotype reconstitué, une carte postale…

institut karma ling Savoie arvillard rimay

Le silence s’y installe naturellement, la méditation relie les êtres bien plus sûrement.

J’ai été initiée à une philosophie qui m’apaise et éclaire. J’ai tant besoin de comprendre…

Pourtant, je suis faite de doutes et de peurs. Je ne sais adhérer à rien de manière absolue. J’ai besoin de temps.

J’ai découvert un continent de réponses que je compte explorer doucement. J’ai posé le pied sur un sentier que je vais suivre à mon rythme.


cartes postales euphrosyne Les cartes postales prennent doucement des vacances… Maintenant, je publie le premier samedi du mois mais seulement un mois sur deux 🙂

Vous pouvez toujours participer, n’hésitez pas à me contacter !

Faut-il laisser pleurer les enfants pour leur apprendre à dormir ?

Le sommeil de mes enfants est un sujet sensible. MiniJoie a mal dormi jusque ses 18 mois. Bout2Joie, à la veille de ses 2 ans, nous fait encore vivre des nuits chaotiques.

J’ai besoin de beaucoup de sommeil et je vis ces difficultés comme une torture.

Je sais que je ne suis pas la seule et pour compatir à la lecture de nombreux billets de blog sur ce thème, je crois que c’est un sujet central pour nombre de parents.

Pour moi, c’est un tel problème que j’ai déjà lu plusieurs ouvrages sur le sommeil. J’en ai lu qui m’ont plu et d’autres pas du tout. J’ai parcouru en Lire la suite

Carte postale #24 – La (petite) Camargue

J’aime prendre des congés au mois de Mars, ça nous a souvent réussi question météo : que ce soit Prague, Vienne ou New-York, on a bénéficié d’un soleil et de températures inespérées !

Pour cette petite semaine-là, plusieurs destinations compliquées nous sont passées par la tête puis, inertie aidant, on a décidé de découvrir la côte méditerranéenne la plus proche de Lyon : direction la plage de la Grande Motte et ses environs.

Nous sommes partis la tête pleine de grandes étendues sauvages battues par le vent et foulées par des troupeaux de chevaux blancs… c’est un peu moins grandiose, un peu trop touristique mais franchement attachant !

camargue

Gros coup de cœur pour les Saintes-Maries-de-la-mer, fascination pour Aigues-Mortes, pieds nus dans le sable, visite des Salins du midi et rencontre avec la faune du Seaquarium (parce qu’il a plu en fait…) : des vacances réussies, pour résumer 🙂

Bien à vous,
Euphrosyne.


cartes postales euphrosyneLe premier samedi du mois, je partage quelques mots et un collage de photos. Pour retrouver les cartes postales précédentes, il suffit de cliquer sur le macaron et de se laisser emporter.

D’autres blogueuses m’accompagnent et cette semaine, découvrez

Maman O’Quotidien à Bruxelles

Niya à La Haye et Leyde

WordPress.com.

Retour en haut ↑