Info ou intox : le marc de café

Ici, les produits ont leur mode : il y a eu le bicarbonate, le vinaigre blanc, le citron et en ce moment, il y a le marc de café…

Cette préoccupation date d’avant le confinement et les risques de pénurie : c’est plutôt une idée de faire mieux avec moins, de moins polluer, d’utiliser ce que j’ai déjà plutôt que d’acheter… Loin de prétendre rentrer dans le moule étroit du « zéro déchet« , je pratique la politique des petits pas :

  • quand je termine un produit, je me demande s’il est vraiment utile que je le rachète
  • est-ce que je peux m’en passer ?
  • est-ce que je peux le remplacer par quelque-chose que j’ai déjà ?
  • si je conclus que je dois le racheter, est-ce que je peux trouver une version bio / avec impact environnemental plus faible ?
  • est-ce que je peux trouver un emballage non-plastique ?

Ainsi, de fil en aiguille, mon mode de consommation prend des chemins de traverse.

En ce moment, je focalise sur le marc de café. Notre cafetière moud le café et nous récupérons de belles galettes de poudre noire que je refuse de mettre à la poubelle : je pense aux impacts du sac en plastique qui les contient, du transport des poubelles, de leur incinération

Alors, primo, je réduis un peu ma consommation : les impacts écologiques de la culture, la production et le transport du café font débat et je juge nécessaire de limiter mon usage. Je le garde pourtant pour l’effet avéré de la caféine (bien supérieur à celui de la théine) sur les migraines et je n’ai pas renoncé à mon petit café matinal.

Néanmoins, je partage la cuisine avec mon inséparable (c’est-à-dire H24 en temps de confinement ^^) pour qui notre impact sur l’environnement est une préoccupation bien moins quotidienne et qui adore le café ! De ce fait, j’ai une quantité certaine de marc de café à écouler chaque semaine.

J’ai cherché sur le web comment en faire bon usage. On trouve du bon et du moins bon, on trouve des vertus cosmétiques, des idées pour la cuisine, des trucs pour le jardin et je n’ai pas forcément creusé pour savoir si ces recettes de grand-mère avait été scientifiquement testée (j’étais trop heureuse de trouver un moyen d’en faire quelque chose !). Aussi, j’en appelle à votre propre expérience et j’espère que vous me direz en commentaire quels sont vos propres astuces et ce qui fonctionne / ne fonctionne pas selon vous !

Exfoliant pour la peau

Une séance de gommage astringente de temps à autre : le marc de café remplace à merveille la bouteille en plastique qui traîne sur le rebord de la baignoire pendant des mois…

Sur le visage et sur le corps, il a un effet miraculeux ! Ma peau est toute douce et visiblement rafraîchie 🙂 Et en plus, il parait que ce peeling noir fonctionne contre la cellulite !

Comment faire ?

Il suffit de le mélanger à de l’huile végétale. Pour ma part, j’utilise de l’huile de noisette mais l’huile d’olive fonctionne tout comme l’huile d’amande douce. En revanche, l’huile de coco est déconseillée pour la peau.

Déboucheur de canalisations

Quelques cuillerées de marc de café dans la bonde et hop, les canalisations sont décrassées ! Malheureusement, rien de miraculeux mais très utile pour l’entretien courant. Je n’ai pas eu besoin d’autre intervention sur mon évier depuis plus d’un an !

Neutraliseur d’odeur (dans le frigo)

Le frigo sent le fromage ? Rien de tel qu’une poignée de marc de café dans une coupelle pour se débarrasser de toutes les mauvaises odeurs. Très efficace !

Le marc de café est un désodorisant naturel. Je ne l’ai pas testé ailleurs mais j’imagine que ça doit fonctionner tout aussi bien.

Teinture pour tissu

J’avais quelques sets de tables tâchés et j’ai tenté d’uniformiser les tâches avec un bain de marc de café bouilli… Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour éviter de jeter !?

Le résultat n’est pas convaincant mais la teinture a fonctionné : le tissu est marqué d’un marron léger, un peu « vieilli » seulement la couleur n’est pas assez intense pour couvrir mes vieilles taches propres.

La recette ?

  1. Faire d’abord tremper le tissu dans du vinaigre blanc quelques heures.
  2. Faire bouillir le marc de café dans de l’eau pendant 15 minutes.
  3. Laisser tremper le tissu dans la potion toute la nuit.
  4. Laver à grande eau et rincer soigneusement.

Engrais pour les plantes

Un peu de marc de café dans le terreau des plantes vertes les nourrit doucement : rien de fulgurant mais mon salon est bien vert et mes fougères, palmiers, yuccas et philodendrons continuent de produire régulièrement de nouvelles feuilles.

Apparemment, il faudrait éviter d’en abuser mais à petite dose, il enrichit très bien une terre appauvrie.

Répulsif contre les chenilles

Au jardin, certaines de mes plantations nourrissent les chenilles ou les limaces : les feuilles commencent parsemées de petits trous puis finissent par être dévorées jusqu’à la membrane !

Alors je répands du marc de café au pied des plantes. Ce n’est ni mieux, ni pire mais au moins j’utilise ma poudre noire plutôt que de la jeter…

Anti-mousse

Depuis quelques jours, de la mousse s’est formée dans le fond de notre jardinet. J’ai lu que le marc de café pouvait aider à réguler l’acidité des sols (propice à l’installation de la mousse). Alors, je tente…

Que pensez-vous de mes astuces ? En avez-vous à me conseiller ?

 

 

10 commentaires sur “Info ou intox : le marc de café

Ajouter un commentaire

  1. Ne buvant pas de café et mon mari étant amateur de thé, on a peu souvent du marc de café (uniquement quand ma mère vient en vacances ou quand on a des invités adeptes …). Du coup la seule utilisation que j’ai testé c’est celle du désodorisant dans le frigo. Je trouve que ça fonctionne plutôt bien, du moins les premiers jours.
    La prochaine fois je testerai pour les canalisations du coup !

    Aimé par 1 personne

  2. Alors, pour les aspect purement médicaux, la théine et la caféine sont exactement les mêmes molécules. Aucune différence chimique entre les 2. Par contre, la théine dans le café est directement assimilable, d’où un effet « coup de fouet » du café, alors qu’elle est fixée au niveau des tanins dans le thé, ce qui donne une assimilation plus lente (de 3 à 6 heures), d’où un effet « stimulant ». Autre point, le mélange paracétamol/café semble, dans certains types de migraines, avoir un effet apaisant, alors que chez d’autre il amplifie la migraine. Par contre la théanine, seulement présente dans le thé, à des effets relaxant (on parle de détente cérébrale), et permet une meilleure concentration ou encore une meilleure vigilance, et il a d’ailleurs été développé à l’origine par les moines, afin d’augmenter la durée de la méditation!!! Pour ce qui est de l’utilisation du marc usagé, le compost est une bonne indication (à condition qu’il soit bio!!), ou dans un bocal au fond du frigo pour ôter les odeurs désagréables. Pour des usages cosmétiques, désolé je n’utilise pas. Me concernant, pour ne pas me poser de questions sur mon impact écologique, je ne bois plus que des tisanes issues de mon jardin (thym citronné, mélisse, verveine, menthe (verte et poivrée), camomille, tilleul, marjolaine, sauge (à petite dose), romarin en cas de mots de gorge, queue de cerise en nettoyage, sureau, ….). Impact carbone négatif assuré!! Et vu qu’aucune certification Bio venant de ces pays n’est crédible (que ce soit pour le thé ou le café), alors que tout est naturel dans mon jardin. Belle journée.

    Aimé par 1 personne

N'oublie pas de laisser un message avant de partir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :