Proust aurait-il été bouddhiste ?

Comment peut-on prétendre aimer les classiques et ne pas avoir lu « la Recherche » ?

Peut-être parce que chaque oeuvre classique est un pavé, d’une exigence souvent supérieure à la prose de nos contemporains et que je n’avais pas reçu le déclic qui m’incite à choisir celui-là plutôt que celui-ci. Parce qu’il ne suffirait pas d’une vie pour tout lire et qu’il y a forcément des impasses. Peut-être qu’il y a un temps pour certaines œuvres et un temps pour d’autres… Toujours est-il que cette lacune est en train d’être réparée !!!

Je m’attaque au gigantesque Proust avec une certaine appréhension. Certes, les descriptions sont longues et les phrases souvent alambiquées. Mais l’observation du monde est d’une précision, d’une minutie extrême… Elle incite à mettre tous les sens en éveil et à ne négliger aucune des profondeurs de l’âme pour capter ce qui nous entoure. Je savoure cette capacité à être au monde proche de la méditation de pleine conscience…

Ce rapprochement m’amuse et pourtant, je crois qu’il y a quelque chose d’assez juste là-dedans… D’une scène somme toute ordinaire, Proust cherche à tout capter : ce qu’elle laisse à voir bien sûr mais aussi ce qu’elle ne montre pas et les sons, les odeurs, les sensations qu’elle suscite… Une véritable perception, une présence totale au monde : la conscience éveillée attrape tout ce qu’elle est en mesure de percevoir.

marcel proust a la recherche du temps perdu du cote de chez swannJe m’arrêtais à voir sur la table, où la fille de cuisine venait de les écosser, les petits pois alignés et nombrés comme des billes vertes dans un jeu ; mais mon ravissement était devant les asperges, trempées d’outre-mer et de rose et dont l’épi, finement pignoché de mauve et d’azur, se dégrade insensiblement jusqu’au pied – encore souillé pourtant du sol de leur plant – par des irisations qui ne sont pas de la terre. Il me semblait que ces nuances célestes trahissaient les délicieuses créatures qui s’étaient amusées à se métamorphoser en légumes et qui, à travers le déguisement de leur chair comestible et ferme, laissaient apercevoir en ces couleurs naissantes d’aurore, en ces ébauches d’arc-en-ciel, en cette extinction de soirs bleus, cette essence précieuse que je reconnaissais encore quand, toute la nuit qui suivait un dîner où j’en avais mangé, elles jouaient, dans leurs farces poétiques et grossières comme une féerie de Shakespeare, à changer mon pot de chambre en un vase de parfum.

Du côté de chez Swann. Marcel Proust

Et vous, est-ce que vous vous êtes attaqués aux grands classiques de la littérature ?

8 commentaires sur “Proust aurait-il été bouddhiste ?

Ajouter un commentaire

  1. J’ai très peu lu de classiques… Comme tu le dis, c’est souvent des pavés et vu mon peu de temps disponible pour lire, j’ai un peu de mal. J’ai commencé Les Misérables.. et je me suis arrêtée au 1er tiers… Peut-être que je le finirais un jour. (J’avais quand même lu Notre Dame de Paris… mais que c’est long toutes ces descriptions de la cathédrale lol). J’ai commencé à apprécier à lire à partir du moment où justement on ne m’imposait plus des classiques au collège et au lycée :p (pourtant j’ai fait une section L ^^)

    Aimé par 1 personne

  2. Bon jour,
    J’avais commencé  » à attaquer » le Proust en question et j’ai arrêté à la centième page du premier tome de cette Recherche. Autant, j’ai lu tout Flaubert (avec correspondance), mais aussi une grande part de Maupassant, et un bon tiers de Hugo … etc … le Proust, je cale … En tout cas c’est une belle occasion de le lire et de tenir la distance … 🙂
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

N'oublie pas de laisser un message avant de partir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :