La recette de la mère parfaite version 2017

green_smoothie

Éplucher ses légumes (bio), faire un truc avec les épluchures. A minima, les mettre dans le lombricomposteur sur le balcon.

Faire cuire les légumineuses qu’on aura préalablement pensé à faire tremper pendant 12 heures (en boite, c’est beurk !)

Enfourner un gâteau aux légumes et préparer une salade de fleurs (et croiser les doigts pour ne pas être la seule à en manger…)

Renoncer définitivement à se faire livrer des sushis (ou alors, aller les chercher avec ses tupperwares… et ça perd quand même tout son intérêt 😉

Consulter le tableau des fruits et légumes de saison.

Sortir le blender pour un

smoothie vert. Parsemer de graines germées.

diy_deco

Laver le blender et les tupperwares.

Éplucher des pommes bio, les cuire en compote puis les réduire en purée. Garnir les gourdes réutilisables qu’on aura lavées soigneusement.

 

Découper de vieilles serviettes éponges pour en faire des débarbouillettes.

Coudre une robe pour la petite dernière.

Tricoter des pull-overs pour toute la famille (oui, ils sont déjà équipés en snoods et bonnets depuis l’hiver dernier !)

Préparer les ateliers Montessori pour les enfants l’après-midi : découpage de lettres rugueuses, nuancier de peinture, cadres d’habillage, planches à visser, coussins sensoriels (avec les chutes de tissu des vêtements confectionnés la veille), loto des odeurs, calendrier, mobiles, tour d’observation, etc.

Rénover des meubles chinés dans des brocantes.

Changer entièrement sa déco tous les 6 mois. Faire en sorte que ce soit toujours instagramable, y compris pendant les travaux.

N’offrir plus que des cadeaux home-made, emballage compris (NB : le sac à tarte fait fureur !!!)

Trouver ses idées sur Pinterest.

Raconter tout ça sur son blog tendance. Publier chaque jour.

portage_echarpe

Préparer un grand cabas avec les tupperwares propres, des emballages lavables / réutilisables et toutes sortes de contenants éprouvés.

Mobiliser toutes ses connaissances en Communication Non Violente afin d’obtenir de chacun des enfants une coopération enthousiaste dans l’enfilage des manteaux et chaussures.

Installer le petit dernier en écharpe. Charger tout son barda.

Rester élégante malgré tout.

Traverser la ville pour aller chez un primeur bio / local qui ne coûte pas un bras (et qui propose autre chose que des pommes et des choux).

cuisine_zero_dechetSe ravitailler à l’épicerie zéro déchet : peser, remplir, mesurer. Ah zut, il manque un bocal pour le mélange flocons d’avoine – graine de chia ! Tant pis, ce sera pour la prochaine fois.

Toujours transporter un ou deux (tote-)sacs dans son sac (à main).

Shopper deuxième main et vintage mais tendance et glamour avec un budget mini et dans les 2 heures pendant lesquelles Papa tient les kids (ou la quadrature du cercle…)

 

Bosser 10 heures par jour, adorer son boulot, être compétente et reconnue, partir en déplacement, gagner plein d’argent pour offrir des vacances au soleil à toute la smala…

 

cosmetique_maison

Presser un citron bio pour son peeling hebdomadaire du visage.

Concocter un masque pour faire briller ses cheveux.

Fabriquer son déo et tous ses cosmétiques : baume à lèvre, dentifrice, gommage, etc. pour éviter les additifs cracra.

Arrêter de s’épiler.

Compter 100 coups de brosse, tête en bas, pour retarder le prochain shampoing (solide). Puis laver sa brosse avec soin.

Enfin, consacrer 10 minutes au brossage à sec sur peau propre, pour activer la circulation.

yoga_meditation

Méditer et pratiquer le yoga.

Se lever une heure avant le reste de la maisonnée.

Jouer, partager, discuter plusieurs heures chaque jour avec ses enfants, en famille et individuellement.

Boire un mojito, tranquille, avec une copine en terrasse.

anti_moustique

Fabriquer son nettoyant multi-usage, sa lessive maison et son produit vaisselle.

Renouveler son stock de bicarbonate.

Frotter les tâches au savon magique et remplacer l’adoucissant en machine par du vinaigre blanc.

Faire en sorte d’avoir une maison impeccable à chaque instant (et surtout instagramable, j’insiste !)

Et finalement, s’il te reste 3 minutes, il ne faudra pas manquer de récurer son évier !

 

Mais où trouver tout ce temps ???

Nan, mais sérieux, c’est quoi, pour *toi*, la priorité ?

(parce que moi, je craaaque !!!)

15 commentaires sur “La recette de la mère parfaite version 2017

Ajouter un commentaire

  1. Je savais que ton article allait me faire rire dès la première ligne : « faire un truc avec les épluchures ». Ah ah !

    Mais en fait, ce n’est pas drôle du tout si on associe tout ce qu’on ne fait pas à du gaspillage (d’amour, de temps, d’investissement).

    Dans ta liste de mère parfaite, il y a plein de choses que je fais (comme Ragnagna : la non-épilation ^^) mais non pas parce que je les ai choisies, ni parce qu’elles font partie de mes priorités, mais parce qu’elles sont logiques et qu’elles me facilitent la vie. Ni plus ni moins. Je me dis souvent : si le résultat n’est pas immédiat, trouve autre chose. Et quand c’est évident, ça vient tout seul. Autrement dit, je ne pense pas qu’il y ait des habitudes à prendre, des exemples à suivre, mais juste un cheminement personnel à effectuer et petit à petit tout vient.

    Après, le sujet est délicat parce que EVIDEMMENT aujourd’hui nous devons faire attention à tout. A l’environnement (oui, les barquettes de sushis ne sont pas en carton…), à l’éducation de nos enfants (on ne voudrait pas faire des enfants traumatisés ni violents, on voudrait une progéniture MIGNONNE ^^), et à notre bien-être (attention aux cancers, aux dépressions, au surpoids… !) oui… c’est bien d’y penser et d’y réfléchir. Mais les solutions ne peuvent s’imposer, elles sont dues à des prises de consciente et les gestes viennent par la compréhension, et les gestes des uns et des autres ne se ressemblent pas nécessairement.

    Finalement, mince ! Mon commentaire n’est pas aussi réconfortant que je le voulais. Je ne sais pas comment le tourner…

    Euphrosyne, même si ce portrait de la mère parfaite 2017 te pèse, si tu ne fais pas tout comme on dit qu’il faudrait, si ton compte instagramm n’est pas resplendissant, c’est seulement parce que tu ne réponds pas à la demande d’APPARENCE de la mère parfaite. Je suis certaine que tu es une super maman, une super citoyenne, une personne sensible et attentionnée. Et c’est te rappeler de ÇA ta priorité.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que j’ai cru – à moment donné – que ton commentaire ne serait pas réconfortant mais finalement, il l’est 🙂
      Je ne suis pas sûre de faire *assez* bien mais comme en toutes choses, il faut savoir regarder ce qui marche bien plutôt que ce qui ne va pas !
      Je me suis forcée à faire tout un tas de trucs qui même s’ils me font plaisir, me pèsent aussi (manque de temps, d’énergie, envie de faire autre chose davantage…). Alors j’essaie de lâcher prise sur les trucs qui me saoulent et de me concentrer sur les relations avec mes enfants / mon mari même si on mange plus souvent du Picard pas bio ^^

      J'aime

  2. La pression sociale, la relation conjugale, le modèle maternel évidemment contribuent au mythe de la mère parfaite mais la première responsable, c’est soi-même … C’est fou ce que l’on s’impose parfois… jusqu’au jour où le moule éclate en mille morceaux.
    Personnellement j’y suis passée et je pense en avoir fini avec ça : je pense qu’il n’existe pas de parents parfaits, l’essentiel est d’aimer assez ses enfants pour leur permettre de développer leur propre personnalité et surtout de les laisser prendre leur envol ! Et ce même si le chemin qu’ils suivent ne nous satisfait pas toujours.
    Quant à instagram, c’est juste la représentation d’un idéal de vie fantasmé. « regardez ma vie comme elle est belle », une scénarisation de l’existence qui fait qu’on survit par procuration, le prisme de l’image filtrée et calibrée… beurk !
    La vraie vie n’est pas aussi nette, les défauts, les imperfections c’est ce qui fait le charme, comme sur les fruit et légumes : les plus beaux sont moins savoureux que les autres 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Ton article me fait plaisir à lire car il fait écho au mien de « pas-encore-maman » publié récemment !
    Les réseaux sociaux font énormément pression sur nos inconscients …
    ALors moi je te dirai que TA priorité c’est de faire les choses qui te paraissent à toi essentielles, sans pour autant t’oublier … en gros : fais ce qui te plait, quand ça te plait 🙂
    Tu es déjà une super-wonder-maman-woman !

    J'aime

N'oublie pas de laisser un message avant de partir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :