saccage ce carnet keri smith editions larousseConnaissez-vous ce livre ? Il se présente à l’achat comme n’importe quel ouvrage de librairie et termine sa vie en lambeaux après avoir recueilli toute la rage expiatoire et la créativité destructrice de son propriétaire.

Il vante ses vertus anti-stress, anti-crise, anti-rides par ses qualités anti-choc ou anti-pluie. Bref, il est anti-tout ! 

De l’imagination à la catharsis, il n’y a qu’un pas que l’auteur nous propose de franchir avec des instructions parfois extravagantes, parfois basiques :

  • colorier, crayonner, barbouiller, coller, dessiner… en fonction de ses humeurs ou des rencontres fortuites
  • jeter, mâcher, cracher, dormir, faire la lessive,… il y a une page pour chaque occasion !

J’avais acheté cet ouvrage depuis plusieurs semaines mois déjà – et ce billet était déjà dans mes brouillons – quand Je ne suis pas une super Maman (qui pourtant en est une 😀 à proposé ce rendez-vous… Il m’a fallu plusieurs semaines mois encore pour y contribuer (et vu les magnifiques propositions des blogs participants, j’ai failli ne jamais y prendre part :-/ Mais n’oublions pas que :

  1. L’essentiel est de participer
  2. L’intérêt est davantage dans les vertus libératrices de l’exercice que dans les talents artistiques du propriétaire

Bref, préparez-vous, c’est moche… promis, je vais mettre des photos très petites 😉

Suivant mon côté trrrrès scolaire je me suis d’abord dis que j’allais tout bien faire, page après page et que c’était amusant d’imaginer libérer sa créativité en suivant des instructions au pied de la lettre… Mais non ! au bout de quelques minutes, j’ai bloqué, à croire que l’oxymore m’a pété à la gueule : je me suis dis « ??** ^ ^ !!!« .

C’est un peu comme si on m’avait dit « Jette toi d’un pont, tu verras, ça t’aidera à prendre les bonnes décisions ! »

En gros, ce n’est pas si simple… Alors, je l’ai fermé et je me suis dit « plus tard« . Je l’ai bien transporté régulièrement dans mon sac à main (il y a une instruction qui dit de l’emporter « partout » avec soi… je n’ai pas réussi à la respecter, déjà, tu vois, même ça qui parait élémentaire pourtant…)

Les instructions libératoires ont un effet dévastateur : je me retrouve prise en étau entre mon désir de bien faire et l’impossibilité de mettre en oeuvre des actes non conventionnels. C’est un truc à me donner la migraine…

Alors, non, je ne me suis pas laissée faire et j’ai pris le carnet par le petit bout : j’ai commencé par les pages qui me semblaient les plus accessibles (je vous rassure, on a le droit de pas tout faire dans l’ordre 😉 et j’ai commencé à les compléter. Je n’ai pas forcément cherché à terminer. Je me suis aussi faite aider de MJ.

Un peu comme si je m’engageais vers le pont depuis lequel je serais censée me jeter : j’espère trouver sur mon itinéraire les réponses qui m’inciteront à rebrousser chemin !

Et voilà ce que ça donne : tadaaaaaaaaa !!!

ma participation au saccage du carnet

Je vais continuer, doucement, à mon rythme. Pas sûre donc de me joindre aux blopines du rendez-vous mais j’espère que la libération commencera doucement à sourdre en moi avant d’achever la destruction (pour la créativité, j’ai abandonné tout espoir…)

Vous connaissez cet ouvrage ? Vous avez réussi à vous lâcher ? Quelle page avez-vous préféré ?

je ne suis pas une super maman saccage ce carnetSaccage ce carnet !!!
Auteur : Keri Smith
Editions : Larousse
EAN : 9782035905444
Parution : 14/01/2015
Pages : 224
Format :
Prix : 9.90 €

Je vous conseille aussi de faire un tour sur le blog de Metylen qui a saccagé le sien il y a longtemps déjà 😉

street artist
Source Thomas Hassel
Publicités