Annie Ernaux - La honteRésumé :

L’auteur met enfin en mots un souvenir fondateur de son entrée dans l’âge adulte, un instant grave inscrit à tout jamais dans son être et dans sa chair. Seulement après s’être libérée du récit de cet événement, elle contextualise etreconstitue pas à pas l’univers de ses 12 ans : le commerce familial, l’école privée, les vacances d’été…

Impressions :

Il y a dans ce livre comme une urgence à écrire et dans sa forme, quelque chose d’inachevé : les phrases nominales, les paragraphes entre parenthèse… Comme si l’auteur ne se sentait pas capable de boucler définitivement ce sujet.

On ressent presque malgré nous s’instiller ce sentiment de honte qui naît chez Annie Ernaux cette année-là et la construit à jamais.

Cet ouvrage est troublant puisqu’il traduit des émotions d’adolescence souvent refoulées. L’auteur met une sincérité touchante à dévoiler le malaise et nous donne envie d’en savoir davantage…

Publicités