Quelques mots de mes impressions de lecture…

Hôpital Lariboisière, ses soignants, ses patients, ses maladies. Et aussi des assassinats.

Au milieu du sang, deux cadavres que rien ne distinguent des autres sauf peut-être pour Gabriel Ilinski, héros malgré lui de ce polar douloureux. Entre amour délétère et fascination morbide, on ouvre avec lui les entrailles d’un Paris lugubre.

Elsa Marpeau Les yeux des morts

/!\ SPOIL C’est bien fichu mais sans surprise. Très technique : l’auteur porte les soupçons sur l’un des protagonistes puis sur un autre, parle très peu d’un troisième – ce n’est donc pas lui, ça aurait été trop gros finalement, c’est attendu : c’est
le dernier des personnages centraux, celui dont on n’a pas vraiment douté mais qui était là tout du long…

L’univers des hautement fantasmatique des urgences. Un peu de sexe, quelques trucs gores, des phrases qui en jettent jetées ça et là, des pensées tordues qui émaillent les passages plus descriptifs… Bref, on assiste à un exercice de style plutôt scolaire qui ne mérite pas un prix. Dommage, c’est comme ça que je l’avais choisi.

J’aurais bien besoin de lire un chouette polar bien addictif : une référence à me conseiller ?

Publicités