Je rédige cette carte postale in extremis, je ne pensais vraiment pas réussir à vous partager ces photos : quelques prises de vue de mauvaise qualité glanées au cours de mes dernières balades parisiennes.

J’ai beaucoup marché – autant pour calmer mes nerfs que les pleurs de B2J – avec un goût amer à chaque déglutition… C’est absurde, on profite de Paris quand on a le temps (ou quand on va partir) mais pas coincée dans les transports en commun ou les tracas du quotidien !

paris1paris2

Et puis, pour l’occasion, pour les fêtes qui approchent et pour tout ce qui s’est passé entre temps, je vous livre aussi une vision un peu plus intime que mes cartes postales habituelles.

paris3paris4

Maintenant, nous habitons Lyon. Les péripéties s’enchaînent bon gré mal gré mais en définitive, tout le monde va bien et le pire est derrière nous (il parait que c’est à cause du mois de novembre – qui serait à bannir d’une manière générale – et que en décembre, tout finit toujours par s’arranger !)

NB : Vous trouvez que certaines des photos publiées dans ce billet ont un air de déjà vu ? Je publie aussi des trucs sur Instagram !!! Abonnez-vous : ici.

Publicités