Je pars (entre enthousiasme et nostalgie)

Voilà, un projet de longue date se concrétise : Papaidi à trouvé du travail sur Lyon. En 2016, nous vivrons là-bas : des nouveaux objectifs professionnels, un nouvel appartement, des retrouvailles, des espaces à découvrir, des rencontres… Un temps de trajet réduit, plus de verdure, une surface habitable plus grande… Cette nouvelle m’a donné une pêche d’enfer !

J’aime faire des projets, penser à l’avenir, sortir de ma zone de confort aussi… Cette situation me redynamise et je me sens plus efficace : avoir un but me permet de faire de plus grand pas dans la direction que je me suis fixée. J’en aurai presque retrouvé l’envie d’aller au boulot 😉

Pourtant, à la pensée de ce que je vais laisser, une immense nostalgie s’empare de moi. La plupart de mes ami.es sont déjà parti.es mais certain.es restent.

J’ai aussi créé dans mon quartier un réseau de sympathie : tatie Picard ou la boulangère – la blonde, un peu moins la brune – qui s’extasient devant les boucles d’or de MiniJoie et la vendeuse de chez Petit Bateau qui la salue par son prénom ! Mon ange gardien.ne qui récupère mes colis, m’apporte du pain lorsque je suis cloîtrée ou intervient sur une fuite à 2h du matin… La nounou de MJ bien sûr qui m’a nourrie pendant 2 semaines après l’accouchement de Bout2Joie et qui prend si bien soin de ma fille. De longs mois ont été nécessaires pour faire de ce bout de Paris mon village et cela va me manquer. Infiniment.

Il va falloir tout empaqueter aussi et pour y parvenir, ranger, trier, jeter, farfouiller au fond des placards et retrouver des affaires oubliées depuis le précédent déménagement ! J’essaie de « m’alléger » depuis plusieurs mois : accorder moins d’importance aux objets, dématérialiser mes préoccupations, jeter ou donner davantage que je n’achète… Pourtant, je reste une consommatrice effrénée désespérément attachée à tout un tas de futilités encombrantes. Un déménagement est donc toujours une épreuve !

Et surtout, il faudra abandonner cet appartement qui a vu mes plus grands bonheurs : la vie commune avec Papaidi (un pari angoissant au début qui s’est avéré être mon îlot de sérénité !) puis la naissance de nos 2 enfants.

demenagement paris lyon
Source thierry llansades

Une page se tourne donc et j’ai peur de laisser le meilleur de ma vie derrière moi. C’est un nouveau défi que nous nous lançons : bouger les lignes pour consolider le noyau familial. N’empêche, rien n’est jamais gagné d’avance : je croise les doigts.

Et toi, quels sont tes grands projets pour les mois à venir ?

21 commentaires sur “Je pars (entre enthousiasme et nostalgie)

Ajouter un commentaire

  1. que dire….que tu ne serais certainement pas normalement constitué si tu ne ressentais pas de la nostalgie et de l’appréhension quand même! bon courage pour le déménagement et bravo pour ce super projet qui prend forme enfin qui se concrétise 🙂 bisous

    Aimé par 1 personne

    1. J’aimerais tant être tout feu tout flamme et ne jamais hésiter… en même temps, ce ne serait pas tout à fait moi… comme c’est moi qui ait initié ce projet, j’ai l’impression de devoir le porter totalement et c’est difficile parce que j’ai peur un peu quand même…

      J'aime

      1. ah oui je comprends , si ça plante tu vas culpabiliser à mort….mais non ne vois pas les choses comme ça, de toute façon si vous n’essayez pas , vous ne saurez jamais ce qui est bon pour votre cocon familial…des bisous je suis certaine qu’une fois là-bas tu vas péter la forme et avoir de beaux projets pour égayer cette nouvelle vie

        Aimé par 1 personne

  2. Il y a maintenant cinq ans, on plaquait tout pour partir du 95 ( Pontoise ) et atterrir dans le 66 ( Perpignan ) .. Quels changements ! Mais nous n’avions pas encore d’enfant, donc niveau sacrifice c’était léger. Maintenant que je vis ici, je ne remonterai pour rien au monde ! La mentalité, le cadre, le quotidien sont de toute évidence bénéfiques à notre bien être et c’est dans cette belle région que nous sommes devenus une famille. L’idée de devenir parents en région parisienne nous effrayait quelque peu et le rêve de s’agrandir à été concrétisé peu de temps après ce chamboulement 😉 Comme quoi !
    Belle continuation dans le sud de Paris, même si Paris restera toujours Paris 🙂 Tu y viendras en touriste, et ça, crois moi, ça change tout !! C’est tellement appréciable et puis vous allez peut être redécouvrir ce Paris que vous connaissiez tant en y remontant pour les congés.
    Le meilleur est forcément à venir, bisous de Perpignan 😉

    Ps : n’annule rien, tu le regretterais ..

    Aimé par 1 personne

  3. Oh, moi qui suis une lyonnaise pour le moment exilé à Paris, je suis plutôt envieuse. Même si pour le moment on n’a pas d’opportunité pour y retourner et que, quand même, j’aime notre vie à Paris. Mais je comprends aussi l’avantage de la vie de quartier et la tristesse de quitter ça. Tu peux vite retrouver ça à Lyon, je pense ! Vous serez dans quel quartier, si ce n’est pas indiscret ?

    Aimé par 1 personne

    1. Moi aussi, j’ai beaucoup aimé notre vie à Paris mais avec 2 enfants, les temps de transports domicile-travail ne sont plus supportables… alors tant qu’à changer de boulot, autant se donner des ailes 😉 On va d’abord louer dans le 6e arrondissement (j’y ai une très bonne amie 🙂 et puis on essaiera d’acheter dans quelques mois, quand on connaîtra un peu mieux !

      J'aime

  4. Bravo a vous deux! C est tres courageux de tout reprendre ailleurs mais je suis certaine que vous ne le regretterez pas.
    Tu sais que je suis une ancienne parisienne exilé juste en dessous de Lyon et jusqu à maintenant ca reste la meilleure décision de ma vie!

    Aimé par 1 personne

  5. Euh, les souvenirs sont immatériels, tu peux les emmener partout avec toi, c’est le principe 🙂
    Mais je comprends ce que tu veux dire sur le « village ». Comme tu ne travailleras pas pendant les premiers mois à Lyon, tu pourras construire un nouveau village plus vite qu’à Paris!

    Aimé par 1 personne

N'oublie pas de laisser un message avant de partir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :