Avertissement : J’allaite B2J et j’ai allaité MJ longtemps. Je ne suis ni pro ni anti allaitement maternel, j’ai seulement ma propre expérience…

allaitement
Source Korrig’Anne

Toutes celles qui ont eu a subir les souffrances des crevasses au cours de leur allaitement comprendront que après avoir testé tout l’arsenal : crèmeS à la Lanoline, coupelles, bouts de seins en silicone, révision de la position et de la prise du mamelon en bouche, compresses hydrogel ou au lait de mère (oui, c’est comme ça qu’on dit :-/ on est rapidement prête à passer aux solutions plus ésotériques…

Alors voilà, j’en ai testé une ! La douleur me vrillait les tétons à chaque tétée : bébé goulu, réflexe d’éjection fort, peau sensible… un cocktail détonant qui m’avait déjà pourri mes premières semaines d’allaitement avec MiniJoie. J’avais serré les dents pendant 6 semaines avant de réussir à passer un moment serein avec ma fille au sein… Je ne sais d’où j’avais tiré cette énergie !!! Sauf que là, pour cette deuxième saison, j’ai eu peur de laisser tomber… (pas que ça aurait été grave, loin de là, seulement j’avais envie de continuer mais j’avais trop mal…)

Un petit tour sur FB et j’entends parler de bouts de sein en argent !!! oui, en argent… Mais keskecékeça ?!? J’avoue que, au tout début, j’ai cru à une mauvaise blague 😉

Alors je t’arrête tout de suite : je suis d’accord avec le fait que allaiter, c’est la simplicité, l’économie aussi, c’est naturel, etc. mais là, je répète : j’allais arrêter, j’avais trooooooop mal (et pas assez le moral :-/

Donc, j’ai trouvé cette petite merveille sur le net : la Silverette (croquignolet comme nom, hein 😉

coupelles allaitement argent silveretteJe connaissais les propriétés antiseptiques et cicatrisantes de l’argent mais j’ai quand même fait quelques recherches avant de me lancer et j’ai appris que certains hôpitaux s’équipaient en poignées de porte en argent pour éviter la transmission des maladies nosocomiales ! (voilà, pour briller dans votre prochain dîner en ville, vous penserez à moi 😉

Finalement, je savais que ce ne serait pas forcément une solution miracle mais je ne voulais pas regretter d’avoir mis fin trop tôt à cet allaitement… Je savais également que j’avais eu quelques douleurs résiduelles pendant toute la durée de l’allaitement de MiniJoie et ce petit dispositif semblait pouvoir y remédier (voir les quelques rares témoignages sur les forums de maman…)

Comment ça s’utilise ?

Il faut le positionner sur le bout de sein entre chaque tétée avec une goutte de lait maternel récupéré à la fin de la tétée : soutien-gorge + coussinet d’allaitement + silverette, je te raconte pas les obus… surtout que la forme est un peu bizarre et donne un aspect pointu… aussi, je conseille le haut bien ample 😉 ou alors carrément ultra serré pour plaquer tout ça au maximum 😀

Comment ça se nettoie ?

Après avoir comparé toutes les infos sur le net, j’ai choisi de les plonger dans un verre d’eau additionné de bicarbonate de sodium pendant environ 1 heure chaque jour. Rinçage. Séchage en tamponnant délicatement – apparemment, il y a un léger dépôt qui se forme par réaction entre l’argent et le bicarbonate qui est nécessaire pour l’efficacité du dispositif… d’où le tamponnage délicat !

Et surtout, est-ce que ça marche ?

Ma réponse est claire : oui !

boite silveretteCertes, ce n’est pas instantané… J’aurais aimé pouvoir te dire que je n’ai plus eu aucune douleur 1 heure après la pause. Il faut encore s’accrocher quelques jours mais le bénéfice se fait sentir rapidement. Au bout d’une petite semaine, la douleur était négligeable et encore quelques jours plus tard, c’était oublié !

Un gros bémol pourtant : comme toutes les coupelles d’allaitement, elles stimulent le mamelon et ont tendance à augmenter les montées de lait. Pour certaines, c’est un gros avantage. Pour moi, un gros inconvénient… J’ai passé plusieurs semaines à la limite de l’engorgement (feuilles de chou, homéopathie, persil, etc.) et je n’ai donc pas pu les porter en permanence au risque de voir ma poitrine exploser !!!

En conclusion ? je les recommande !

C’est un peu cher. Surtout lorsqu’on fait le choix d’allaiter pour des raisons économiques :-/ mais à aucun moment je n’ai regretté mon investissement (compter une cinquantaine d’euros). Je n’étais pas sûre que ça allait fonctionner, j’ai pris le risque et j’ai été satisfaite. Et puis, on sait jamais : peut-être que je les ferai fondre un de ces 4 pour me faire faire un joli bijou en argent 😉

Après coup, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas… c’est un dispositif qui accélère la cicatrisation par les effets bien (re)connus de l’argent. Il est bien entendu nécessaire de s’assurer, en parallèle, que la position est correcte (j’en parle ici) et que bébé tète bien mais sinon, c’est une vraie solution anti-crevasse qui a la classe 😉

Et toi, tu as eu des crevasses ? quelle astuce t’as permis de t’en débarrasser ?

Ce billet n’est pas sponsorisé : j’aime, je partage.

Publicités