La tentation du végétarisme

– Ben voilà, il manquait plus que ça 😉
– Meuh non, ça fait pas mal…

Et oui, voilà, je trouve ça cool, limite chiant, ce serait une nouvelle corde à mon arc 😉 Et puis, c’est bon pour ma santé, pour la planète, pour les petites bêtes qui vivent dessus… C’est même certainement une nécessité si on veut préserver notre Terre pour l’avenir de nos chères têtes blondes !!!

Je suis horrifiée par tous les reportages sur la malbouffe : la transformation des produits, l’ajout de sucre et de sel, sans parler des additifs chelous et conservateurs mystérieux qu’on nous injecte en quantités considérables… J’évite aussi consciencieusement les images des abattoirs et élevages surpeuplés, ça me donne la nausée et la réalité finit par me rattraper : si je ne passais pas 2h voire 2h30 par jour dans les transports en commun pour me rendre à mon boulot, j’aurais très certainement le temps d’aller choisir de bons produits locaux pour les mitonner tendrement sur le coin de ma gazinière en tissant la laine de mes moutons… Alors tant que je n’ai pas radicalement changé de vie, il n’y a aucun espoir que ma nourriture soit 100% bio, 100% saine et 100% faite maison. Mais je réfléchis tout de même à ce que je mets dans mon assiette.

Welsh rarebit
Le samedi soir, dans la famille Dispersée, on mange du Welsh Rarebit… mais fait-maison sil vous plait 🙂

Ça ne vient pas de nulle part non plus… J’ai toujours été préoccupée par mon alimentation : d’abord, des antécédents d’anorexie dans ma famille ont compliqué mon rapport à la nourriture, le risque de grossir, la vigilance sur tout ce qui pouvait entrer dans ma bouche, les commentaires acerbes sur toutes les femmes qui ne seraient pas « dans la norme » pondérale (comprendre « il faut être maigre pour être belle »)… Ensuite, je suis sujette à l’hypercholestérolémie : depuis plus de 20 ans, je sais quels aliments contiennent du gras, quelles sont les bonnes et les mauvaises graisses, en quelles quantités elles sont tolérées, etc. Bref, même si j’aime la choucroute et le cassoulet, je n’en mange déjà jamais sans culpabilité !!!

Déjà un peu plus de un an que j’essaie de faire des repas veggie: un ou deux jours par semaine à la cantine, le soir quand je suis seule à la maison… ça n’a pas peut-être l’air de rien mais c’est un début : un repas sans lardons, sans œufs, sans fromage, c’est pas si facile quand on a une alimentation très « traditionnelle » comme chez nous.

Mais si ça ne concernait que moi, ce pourrait être plutôt simple : j’aime tout (vraiment presque tout, je vous assure…), je n’ai pas forcément besoin de quantités incroyables de nourriture et je suis plutôt convaincue de la démarche. Seulement je ne suis pas prête à manger des plats différents du reste de la famille, c’est un moment de convivialité essentiel dans ma journée et ça se passe autour d’un repas commun. Qui plus est, dans notre répartition des tâches, c’est Papaidi qui fait les courses et qui cuisine… autant dire que s’il n’adhère pas à l’idée, aucune chance que nous y parvenions !

quick veggie
Source Jennifer

Alors nous y arriverons ensemble ou pas… Et du coup, l’objectif est revu à la baisse (est-il nécessaire de préciser que Papaidi ne jure que par un bon morceau de barbaque, prend un apéro saucisson dès qu’il en a l’occasion et préfère le fromage au dessert ?) : déjà, pas de végétalisme (de toute façon, je trouve ça excessif… ce n’est que mon avis et il est tout à fait susceptible d’évoluer !), pas de doctrine, pas d’interdit. L’idée est de manger mieux, pas de se compliquer la vie. Je reste de toute façon persuadée que l’homme est omnivore (donc qu’il est naturel que nous mangions de la viande et du poisson, tout est une question de mesure…) et j’aime ça donc je ne suis pas prête à les rayer définitivement de la carte. En plus, ça évite de trop se préoccuper des apports et des risques de carence, ce qui serait insurmontable à notre niveau 🙂

Néanmoins, je compte profiter de ma présence à la maison dans les mois à venir pour préparer de succulents plats végétariens les soirs de semaine et si possible, le week-end. Je commence donc à me renseigner sur les recettes copieuses qui pourraient satisfaire mon glouton : en effet, s’il n’y a pas de protéines animales, il faut au moins s’assurer qu’il n’aura pas une fringale au milieu de la nuit ou qu’il ne se vengera pas sur le fromage en fin de repas, sinon tous mes efforts seront réduits à néant…

veggie burger
Source Sara Kruhmin

J’en profite pour vous demander des conseils & astuces pour commencer dans cette démarche… Que pensez-vous de diminuer les apports en viande et poisson dans votre alimentation quotidienne ? Connaissez-vous des livres de recette sympas et pas trop compliqués (et pas trop longs à préparer…) ? Pouvez-vous m’indiquer des sites qui donnent de bonnes idées de plats végétariens et copieux à partager ?

30 commentaires sur “La tentation du végétarisme

Ajouter un commentaire

  1. Je viens de visiter ton blog, que je trouve super !
    Je suis végétaLienne (j’ai été avant cela végétaRienne pendant 9 mois)… J’ai arrêté de consommer des produits animaux du jour au lendemain, après avoir vu cette vidéo pleine d’humour : https://www.youtube.com/watch?v=Wmf9VoSg8jE
    Je te conseille les blogs d’Antigone et Au vert avec Lili, où il y a des recettes délicieuses !Mes plats préférés sont l’houmous, les falafels, le brownie végétal (sans oeuf, sans beurre, meilleur qu’un brownie classique)…..

    Aimé par 1 personne

    1. Bienvenue sur mon blog, j’espère que tu reviendras souvent !! Merci pour tes conseils, je cherchais justement une recette de gâteau végétal, je vais peut-être commencer par le brownie, du coup 😀

      J'aime

  2. Avant de devenir végétarienne j’ai commencé par supprimer la viande de mes repas du midi (j’avais la chance d’avoir une cantine dotée d’un stand végétarien, et comme ça je n’imposais rien à mon mari le soir). Du coup je pouvais avoir des menus équilibrés sans me prendre la tête (alors que dans les snacks ou dans les rayons traiteur des supermarchés, c’est la misère pour avoir un plat végé qui ne soit pas composé que de graisse – pizza 4 fromages, salade oeuf-fromage…).
    Pour ne pas avoir faim : les pâtes et le riz. Une pleine assiette de pâtes aux légumes, ça remplit (celui qui se plaint d’avoir faim une heure après, c’est soit de la mauvaise foi, soit psychosomatique – et là c’est une vraie désintox de barbaque qu’il lui faut).
    Côté simili-carnés j’ai testé récemment les steaks végétaux Ensoleil’ades (https://mesenfantsetchats.wordpress.com/2015/06/01/la-decouverte-…s-ensoleilades/), et il y a plus longtemps le haché végétal de Sojasun, j’adore.

    J'aime

    1. J’avais remarqué que les plats végé faisaient souvent la part belle au fromage en effet… Pour ce qui est des simili-carnés, mon mari trouve ça « naze » d’essayer d’imiter un truc bon avec un truc pas bon… Du coup, je cherche plutôt des « vrais » plats végé 😉

      J'aime

  3. je te rejoins totalement …Chez nous pas de végétarisme, encore moins de végétalisme, mais une conscience de ce que l’on mange … mais pas facile… J’aime aussi un morceau de viande de temps en temps, j’aime le poisson, ma puce aussi, mon homme préfère la côte de boeuf à la salade verte…bref, le même cocktail que chez toi ! Ajoute à cela le fait que je suis allergique ou intolérante à des tas de choses, dont le lactose (pas de lait, pas de crème, pas de fromage … a priori…. parce que très dur de s’en priver, donc une entorse fromage de temps en temps, en compensant par ce qui m’aidera à l’assimiler), …
    J’avais réussi pendant plus d’un an à bannir les protéines animales du repas du soir (les enfants mangent trop de protéines de toutes façons, et nous aussi) … uniquement du végétal et des féculents, mais les mauvaises habitudes ont repris le dessus, surtout parce que mon homme est trèèèèèèèèèèèèèèèès gourmand et adore la viande, … pourtant, pour enrayer la prise de poids, il serait bon qu’il s’y remette … mais je suis tellement KO en ce moment que j’ai du mal à me remettre à préparer des repas de ce type, à lui demander de s’y tenir … bref, j’espère que les vacances nous permettrons d’y revenir sereinement.
    Courage ! je prends les idées des copines et je suis contente de me sentir moins seule…

    Aimé par 2 personnes

    1. Je crois en effet que c’est une sorte de « discipline » (surtout si tu es la seule « militante » de la famille !!). N’empêche chaque effort est un petit pas et même si il y a du relâchement parfois, la démarche est en soi bénéfique 🙂

      J'aime

  4. Chouette idée!
    Chez nous aussi, on tend à manger moins de viande sans pour autant la supprimer…
    J’ai un livre de recette à la maison, qui présente aussi la démarche et l’attitude à avoir pour manger végétarien et équilibré.
    Il s’agit de « Ma Cuisine Végétarienne » : http://livre.fnac.com/a1878803/Garance-Leureux-Ma-cuisine-vegetarienne-pour-tous-les-jours
    Tu nous raconteras la suite ;)!

    Aimé par 1 personne

  5. j’adhère complètement à ta résolution! J’ai la même en ce moment (encore une fois on se retrouve 😉 ). J’ai la même problématique concernant monsieur. Ce midi je tente des lasagnes vegétariennes. SI ça marche je poste la recette 😉

    Aimé par 1 personne

    1. J’étais certaine que ce billet te plairait 😉 et pour monsieur, je crois qu’on a un peu les mêmes (l’histoire du compost sur le balcon m’a rappelé des souvenirs…)
      Pour les lasagnes végétariennes, je suis à peu près sûre que ça va marcher !!! J’attends la recette 😀

      J'aime

  6. Hello !
    Cléa, j’adore. Nous avons deux livres. Un pour des desserts végé avec du agar-agar et un autre pour des recettes japonaises.
    Lors de nos repas sans viande, poisson, c’est souvent une belle assiette de céréales/légumineuses (http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/medias/fiches-pratiques/fiche-proteines-vegetales.html) avec selon la saison, une poêlée de légumes ou salade crudi et pain maison avec un dessert au agar-agar qui est à la fois léger et consistant. En cas de creux dans la journée, c’est fruits à volonté avec amandes ou noisettes ou noix.

    J'aime

  7. J’aime bien l’idée de tendre vers cet objectif sans en faire un dogme ni se priver.
    La viande et le poisson avaient quasiment disparu de nos repas du soir en semaine quand on était à l’AMAP. Juste parce qu’il y avait tellement de légumes à cuisiner! Pour un repas familial ou un apéro, c’est autre chose. Et pas question de renoncer au fromage ou aux oeufs pour les desserts 🙂
    Côté inspiration, traîner dans un magasin bio me donne déjà plein d’idées, et il y a un côté ludique à tester de nouveaux plats ou de nouveaux ingrédients.
    Sur internet, je te recommanderais le site de Cléa http://www.cleacuisine.fr/, que je connais surtout pour ses recettes japonaises, mais elle propose beaucoup de recettes végétariennes. Par exemple : http://www.cleacuisine.fr/idees-de-menus/
    Bonne conversion 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Chouette site !! En ce qui me concerne, j’adore goûter de nouveaux trucs, même bizarres, même pas bons… ce n’est pas le cas de tout le monde à la maison :-/ D’ailleurs, il reste perplexe sur le fait que le tofu puisse être bon : il va falloir lui apporter la preuve du contraire 😉

      J'aime

N'oublie pas de laisser un message avant de partir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :