Je n’ai pas lavé mes cheveux depuis plus d’une semaine !!! Et voilà : je ne sens pas mauvais, je ne me dégoûte pas quand je me regarde dans le miroir, mon cuir chevelu ne me gratte pas… Tout va bien 😀

Je ne pensais pas avoir besoin d’autant de temps pour obtenir ces résultats lorsque j’ai décidé de me lancer dans cette aventure. J’avais fait un petit tour de la blogosphère sur ce thème (un exemple sympa ici) et de nombreux billets donnent l’impression que c’est fastoche : on jette tous nos produits toxiques à la poubelle, on a les cheveux un tout petit peu graisseux pendant une dizaine de jours et hop ! on est admise dans le clan NoPoo.

En fait, il faut s’accrocher un peu plus que ça…

D’ailleurs, je n’arrive toujours pas à me laver les cheveux moins d’une fois par semaine avec régularité. J’y arrive parfois. J’y arrive très bien en vacances : peut-être que lorsque mes cheveux sont plus détendus, ils sont moins sales… Sans doute qu’il y a moins de pollution… Certainement que mon tic de me grattouiller le cuir chevelu lorsque je cogite me tourmente moins quand j’ai les pieds en éventail…

Il faut dire aussi que la méthode se révèle bien plus efficace lorsque j’effectue des brossages (bi-) quotidiens plus consciencieux avec des brosses parfaitement nettoyées…

En plus, je doute que les shampoings que j’ai utilisé depuis le début de cette expérience soient optimums : j’avais une bonne demi douzaine de bouteilles entamées (ne me demandez pas pourquoi…) + une trentaine d’échantillons glanés dans les hôtels au gré de mes pérégrinations. J’ai refusé de les jeter, je les écoule petit à petit. Et je compte essayer le rasshoul quand j’en aurai terminé avec tout ça !

Mais alors, le bicarbonate me direz-vous ? C’est un des piliers de la réussite du projet, non ??? Ben pour le moment, je n’arrive pas à me lancer… Je sais pas, une petite appréhension de perdre tous mes cheveux ou que mes jolies mèches (bio !) ne déteignent en vert…

Mon kit No Poo

J’ai tout de même tenté de me saupoudrer la tête de fécule de pomme de terre (de la Maizena, quoi ! c’est THE ingrédient magique du shampoing sec)… un soir où j’avais le temps de me laver les cheveux après, de peur que la recette ne fasse des grumeaux dans mes racines et que l’aventure tourne à la catastrophe genre 5 minutes avant d’être en retard pour le taf… Eh bien, ça marche !!! Je le conseille donc vivement 😀

J’avoue que, le sachant, j’ai détecté dans le miroir un léger voile blanc dans ma chevelure mais rien de flagrant et boum ! je retarde le shampoing suivant de 3 jours encore !!!

NoPoo - test maizena
Cheveux nourris à la Maizena (shampoing + 1 semaine)

Finalement, leur aspect est vraiment correct pendant plusieurs jours de suite. Je n’arrive pourtant pas à les apprécier autant au touché que propre…

Alors pourquoi continuer ?

Parce que je me sens plus libre (avec mes cheveux, je fais ce que je veux 😉 ça a l’air bête dit comme ça, mais avant, je DEVAIS IMPÉRATIVEMENT sous peine de (presque) mort laver ma tignasse 1 jour sur 2. Mes cheveux étant dans un état lamentable au bout de 48h… Si, par malheur, j’avais une contrainte qui retardait le lavage au jour 3, ça frôlait la catastrophe… Maintenant, je peux choisir quel jour me convient pour me laver les cheveux et au fond, c’est peut-être un premier pas vers une nouvelle vie ?!? 😉

Un petit j’aime sur ma page FB.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités